Rechercher

Lecteur de flux

  • Flux RSS des articles
Dimanche 18 septembre 2011 7 18 /09 /Sep /2011 00:00

Vous avez commencé votre généalogie il y a maintenant plusieurs mois et vous remontez votre arbre assez facilement grâce aux actes d'état-civil et voila que vous apprenez que votre ancêtre est né(e) de père ou mère inconnu e) ou encore que votre aïeul a été placé à l'assistance publique et là c'est le drame.

 

GeneActu, vous plonge aujourd'hui dans l'univers de vos ancêtres. Pourquoi ont ils été placés ? Qui sont ils ? Comment les retrouver ? 

 

Madeleine Cardot : née le 26 décembre 1910

Son père : Jean-François, décédé des suites de maladie contractée aux armées

Sa mère : Rosalie Hestin, 50 ans, domiciliée à Vesoul, habituellement cuisinière au Cirque Gruss, serait de moralité douteuse ayant une nombreuse famille d'enfants, n'a jamais pu s'occuper convenablement des ses enfants.

Renseignement sur l'enfant : Acrobate, arrêtée le 09 juillet 1924 pour vagabondage, à la suite de mauvais traitement aurait quitté le cirque Gruss où elle était employée.

 

Adrien Giroud : né le 22 mai 1915

Son père : Pierre, 48 ans, employé, divorcé de la mère, remarié depuis octobre 1925

Sa mère : Augustine Godin, décédée le 08 août 1925, vivait séparée de son mari depuis 1918, s'adonnait à la boisson

Renseignement sur l'enfant : sait lire et écrire, reproche à son père de le maltraiter et de l'obliger à des travaux au dessus de ses forces, accusations qui n'ont pu être vérifiées, serait un mauvais sujet aux dires de son père ; coutumier de la fugue.

Bons renseignements sur sa conduite et son travail à l'école fournis par Mr Carras, Instituteur.

 

Germaine Lacroix : née le 10 avril 1922

Son père : Aucun renseignement

Sa mère : Aucun renseignement

Renseignement sur l'enfant : trouvée errante et se livrant à la prostitution, atteinte d'une maladie vénérienne. Évasion

 

Adolphe Vignati : né le 03 avril 1920 (Italie)

Son père : Louis, né le 31 juillet 1891 (Italie), remarié avec une italienne, ne veut pas reprendre son fils arrêté comme vagabon.

Sa mère : décédée à 30 ans d'embolie.

Renseignement sur l'enfant : débilité mentale légère, infirmité du coude consécutifve à un accident, coutumier de la fugue et qui a déjà comparu pour coups et blessures, est confié à l'assistance publique jusqu'à 18 ans.

 

Lucie Tattu : née le 30 avril 1907

Son père : Constant, 40 ans, instituteur, aurait déclaré au juge ne vouloir reprendre sa fille que lorsqu'elle aura fait un séjour dans une institution charitable de redressement

Sa mère : Héloise Bourguin, institutrice, décédée le 17 février 1918

Renseignement sur l'enfant : a fréquenté une école primaire supérieure, d'après le père serait de conduite et de moralité douteuse, a commencé l'apprentissage de coiffeuse mais a cessé pour raison de santé, aurait de mauvaise s fréquentations à l'insu de son père, a quitté le toit paternel sans le consentement de son père du fait qu'elle ne pourrait s'entendre avec sa belle-mère. Les déclarations de la jeune fille ne concordent pas avec celle de son père, elle ne souhaite à aucun prix retourner chez elle, son père dit-elle, l'adonnerait à la boisson, durant son séjour à l'hospice , la fille Tattu s'est montrée paresseuse et d'un mauvais peuple pour ses compagnes. Sera placée comme bonne dans une maison bourgeoise, rue de Paris à Montmorency chez Mr Weber.

 

Valentin ORIEZ : né le 09 juin 1926

Son père : inconnu

Sa mère : Marie, vannière ambulante, loge dans une roulotte, terrain vague chemin des buers à Villeurbanne, la mère est inculpée de mendicité en même temps que l'enfant

Renseignement sur l'enfant : confié provisoirement à l'assistance publique, le tribunal décidera 6 mois plus tard de le rendre à sa mère.

 

Joseph Baussin : né le 28 mai 1914

Son père : Jean-Claude né le 14 février 1861 dans le Jura, plusieurs fois condamné : brutal, ivrogne, voleur, receleur

Sa mère : Pauline, a eu 6 enfants avec le père, plusieurs d'entre eux ont été placés à l'assistance

Renseignement sur l'enfant : n'a jamais été à l'école, poursuivi avec son père, son frère aîné et une soeur pour vol de poulaillers, relaxés malgré leurs aveux, le tribunal le rend au père.

 

Vous venez de le voir, que votre ancêtre soit de parents inconnus ou abandonné, les archives de l'assistance publique nous permet de retrouver leurs traces et de les connaître.

 

Concrètement comment consulter ces archives ? sur place aux archives départementales, vous consulterez la série X (Assistance et prévoyance sociale) et plus précisément la sous-série 3X (Service des enfants assistés).

 

Capture.png


Le site internet des archives départementale du Rhône est une référence en la matière puisqu'il permet de consulter les registres matricules et dossiers individuels d’enfants abandonnés ou assistés pris en charge par les services sociaux du département de 1848 à 1947.

 
La recherche peut se faire par nom d’enfant, par année de naissance. Le délai de communicabilité de ces documents est de 50 ans à compter de la date de la clôture du dossier.
Par Eric FERRA - Publié dans : Méthodologie et Technique - Communauté : Passion Histoire
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés