Rechercher

Et aussi...

Lecteur de flux

  • Flux RSS des articles
Vendredi 11 mai 5 11 /05 /Mai 18:59

Lors de mon article du 29 avril dernier (Lire l'article) ou j'ai commencé à vous présenter la généalogie d'un soldat mort pour la France, je m'étais arreté à cette phrase :

 

"au prochaine épisode l'étude de son acte de naissance et des informations que l'on va y trouver"

 

Je suis en possession de l'acte de naissance de Marcel BONNIER notre soldat mort pour la France. Nous allons donc maintenant étudier son acte de naissance et voir ou cela va nous mener.

 

 

Acte de naissance de notre soldat
n-bonnier-marcel.jpg  

Alors étudions et voyons dans un premier temps ce que nous pouvons lire en marge de l'acte :

 

Il est inscrit Marcel, Victor c'est donc bien celui que nous recherchons puisque sur la fiche trouvée sur les site mémoire des hommes il était bien indiqué en deuxième prénom Victor.

 

Ensuite nous pouvons lire l'abréviation "Nat" qui signifie naturel, se qui veut donc dire que Marcel est né hors mariage.

 

Continuons, et justement nous avons la confirmation qu'il est bien né hors mariage puisqu'il a été reconnu et légitimé par le mariage de ces parents et miracle de la technique nous avons à ce moment la les prénoms et noms de ces parents et la date et le lieu du mariage de ces parents.

 

Notons cette information : Marcel BONNIER est fils de Victor, Charles et de Zulmée, Augustine DEGENT marié le 1 décembre 1894.

 

Ce qui va donc nous permettre nous le savons maintenant de remonter une première génération.

 

Ensuite, nous apprenons qu'il a été marié le 14 mars 1916 à Zulma, Hélene CARLIEZ dans la loire, pourquoi dans la loire ? nous le serons peut être lorsque nous consulterons les registres de matricule.

 

La ville où a été célébré le mariage semble être Firminy mais j'ai un doute. Je téléphone au service état-civil (l'acte ayant moins de 100 ans) de la ville de Firminy afin d'avoir la confirmation que notre soldat s'est bien marié la bas et bingo j'ai la confirmation il s'agit bien de Firminy dans la Loire.

 

L'acte de mariage de Marcel BONNIER ayant moins de 100 ans je ne le communiquerais pas et de plus travaillant sur le soldat, les informations concernant sa femme dans ce cas précis ne vont pas nous interresser et cela évitera de nous éparpiller.

 

Avant de s'attaquer au contenu de l'acte en lui même, nous allons faire le point et voir que ce garçon de 22 ans dès ca naissance n'a pas eu de chance.

En effet, pour commencer il est né hors mariage avant d'être reconnu et légitimé, ensuite il s'est marié en mars 1916 et est décédé tué par un ennemi en juillet 1916 soit 5 mois après son mariage. Imaginé sa femme qui après 5 mois de mariage perd son mari à la guerre.

 

Maintenant étudions le corps de l'acte et allons à l'essentiel c'est à dire aux informations qui vont nous permettre d'établir son ascendance.

Nous lisons donc qu'une sage femme à déclaré que Zulmée, Augustine DEGENT pelotenneuse de métier et agée de 21 ans domiciliée à Lille est accouchée dans son domicile d'un enfant de sexe masculin.

 

La suite dans quelques jours...

Par Eric FERRA - Publié dans : Le Soldat Bonnier
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Vite la suite ... :-)

Commentaire n°1 posté par cocojobo le 11/05/2007 à 20h52

Bonsoir Eric,
Ce qui est curieux ce sont les prénoms de la mère et de la femme : Zulmée et Zulma !!!
Est-ce que se sont de vrais prénoms ou des surnoms ?
Sylvie.

Commentaire n°2 posté par Sylvie le 11/05/2007 à 21h15

ah j'ai bien fais de t'emmener dans ce cimetiere hein dis le !!!!

 

 

Commentaire n°3 posté par nanou le 11/05/2007 à 21h39

Merci coco pour tes encouragements.

Sylvie, Zulmée et Zulma sont de vrais prénoms, je peux même vous dire déja que la grand mère paternel de Marcel BONNIER, se prénommais elle aussi Zulma. Etonnant non ?

 nanou c vrai ta bien de m'y emmener et puis j'ai bien fait de venir avec toi...merciiiiii

 

Commentaire n°4 posté par Eric FERRA le 12/05/2007 à 01h03
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés